Tour du Monde

Un super Lemond à Uccle :
il a pédalé durant quatre ans et couvert 85.000 kilomètres

Extraits du Journal Le Soir du 23 juillet 1982
Extraits du Journal Le Soir du 22 novembre 1983
Extraits du Journal Le Soir du 23 janvier 1984
Extraits du Journal Le Soir du 12 août 1986

Le Vélo
Marcel Hendrickx
Des fourmis dans les jambes ?...
Une véritable colonie bouillait dans celles de Marcel Hendrickx,
un Ucclois de trente-cinq ans lorsqu'il décide, il y a quatre ans,
d'enfourcher sa bicyclette pour s'en aller voir le temps qu'il faisait
du côté de Pékin, de Rio et de New Delhi.
Il vient de mettre un terme à plus de 85.000 kilomètres de
"randonnée " cyclotouristique, usant deux vélos, une cinquantaine de
pneus, et ayant enduré plus de cent cinquante crevaisons sur les
pistes africaines, dans les massifs andins, et sur les bords du Nil.

Le bourgmestre André De Ridder a rendu hommage, lundi soir, à cet
intrépide voyageur qui a fait connaître dans plus de cinquante
pays le nom de sa commune.
Mérite Sportif Uccle
Hommage à la Commune

Le vélo, Marcel Hendrickx, le pratique depuis sa plus tendre enfance.
Avec passion et ténacité.
Au point qu'il se lance dès l'âge de quinze ans dans
le monde de la compétition amateur y obtenant, dit-il aujourd'hui
"des résultats moyens, en tout cas pas à la mesure de mes ambitions".
Frustration des podiums, carrière prématurément éteinte ?


Menuisier-ébéniste de formation, il est de plus victime fin 1981 d'un phénomène de ras-le-bol généralisé.
"Partir, découvrir autre chose, d'autres modes de vie,la liberté aussi,
me semblait alors un excellent palliatif."
"Au retour, je n'aurai sans doute plus un sou, nous a dit Marcel Hendrickx,
mais serai riche de souvenirs exceptionnels.
J'avais envie de faire ce tour du monde, et ne pouvais attendre d'être plus âgé.
Et il faut aussi être célibataire pour se lancer dans un tel voyage...

Marcel Hendrickx a donné un thème à son extraordinaire entreprise :
paix, rencontres et amitié dans la monde."

Son projet de tour du monde prend cours en février 1981 et le 31 juillet,
Marcel Hendrickx enfourche sa bicyclette dont le poids total,
bagages compris, atteint cinquante et un kilos.
Son vélo n'est évidemment pas du type "course", mais plutôt du genre cyclotouriste
avec garde-boue, trois plateaux au pédalier de 50, 40 et 30 dents,
et six pignons à roue arrière de 14, 16, 18, 20. 24et 28 dents.
Les spécialistes auront immédiatement remarqué qu'avec un braquet de 30-28,
Marcel Hendrickx pourra escalader les côtes les plus effroyables.
Pareille précaution n'était pas inutile. D'abord parce que le cycliste ucclois entend franchir
(les 2.950 mètres du Stelvio en Europe, plus de 3.000 mètres près de Denver aux Etats-Unis, etc.).
Ensuite parce que les bagages fixés au vélo ne seront évidemment pas des plus légers,
contenant - excusez du peu - le matériel suivant : une tente, un appareil de purification de l'eau
pour les pays où sa qualité est douteuse, une paire de freins, un dérailleur.
une chaîne, une roue libre, trois chambres à air. cinquante rustines, des câbles, des cale-pieds,
des rayons, deux appareils photographiques, trois objectifs, cent films, objets de toilette linge de rechange...
Le vélo
Présentation du vélo

Ses économies et une opération de sponsoring menée par le journal
local "Bravo Uccle" lui ont permis de planifier une randonnée à
travers l'Europe, l'Afrique, l'Asie, l'Océanie et l'Amérique du Nord
d'une durée de deux ans et divisée en étapes de cent à cent trente kilomètres par jour.

Passage par la vieille Europe, en traversant
la France, la Suisse, l'Italie, la Yougoslavie, la Grèce, la Turquie.

La Serbie
En Serbie
La Grèce
En Grèce
La Turquie
En Turquie

Marcel Hendrickx découvre tour à tour la Syrie,
la Jordanie, où il est presque passé pour un espion,
l'Egypte, où il apprend l'anglais grâce à la rencontre d'un cycliste londonien,
le Kenya, le Soudan, et l'Ouganda.

Pyramides Egypte
Le chameau et les pyramides
Egypte
Quelques instants de repos devant les pyramides

Soin du vélo
Entretien du vélo
"Au Soudan, c'est l'étonnement, la découverte,
dit-il, d'un monde presque
épargné par la civilisation."
Il fait l'amère découverte qu'une intense
chaleur rend la colle inutilisable
pour réparer une chambre à air.
Au Kenya
A la frontière du Kenya

En Ouganda, des maquisards ralliés à la cause d'Idi Amin Dada
tentent de l'emmener dans la forêt pour lui faire subir un sort peu enviable.
Seul, perdu au milieu dune piste de brousse et aux mains de quatre soudards complètement ivres,
il ne devra, son salut qu'à l'arrivée providentielle d'un...
évêque africain qui menacera ces soldats pillards de tous les maux du ciel et de la terre.

Soudan
Passage par le Soudan
Soudan
Au Soudan après une journée difficile
Kenya
Acceuil sous la Hutte

Un chameau pour un vélo
Lettre de Marcel

"La dernière page du grand livre d'Afrique est tournée,les lumières
de Nairobi s'éloignent peu à peu.
Je m'envole pour de nouvelles aventures, destination Karachi Pakistan.
Au Pakistan, je retrouve un pays musulman.
Oh !!! Combien sympathique et accueillant.
SI sympa qu'au passage d'un village je crus bien ne plus jamais monter
sur mon vélo mais sur le dos d'un chameau.
Un tour du monde à dos de chameau,
hum, hum !! ... assez original mais pas évident.
C'est déjà pas évident à vélo.
Je dois cette petite aventure à un chamelier trop sympa
se sentant une vocation toute naissante pour la petite reine.
Ou 'aurais -je fait d'un chameau, qu'aurait-il tait d'un vélo ?"
Egypte
Que choisir ? Le vélo ou le chameau

Le vélo martyre
Vous voulez savoir comment se porte le vélo de Marcel ?

Cliquer sur le  Le Vélo  pour voir les souffrances du vélo

Suivent le Pakistan, l'Inde, le Népal, le Sri Lanka, la Thaïlande, la Malaisie, Hong-Kong.
En Asie, l'accueil est partout chaleureux, il loge dans des bonzeries,
des missions chrétiennes, il est régulièrement invité par les notables des villages.

Acceuil au Sri Lanka
Acceuil au Sri Lanka

Sri-Lanka Kandy
Sri Lanka - Kandy
Nuwara Elya
Sri Lanka - Nuwara Eliya
Nuwara Elya
Sri Lanka - Jardins de Nuwara Eliya

Katmandu
Nepal - Katmandu
Thailande
Thailande - Pont de la Rivière Kwai

Java
Sur l'Ile de java
Les filles de Java
Marcel en bonne compagnie
Bali
Sur l'Ile de Bali

Thailande
Thailande - Vers Phuket
Hong Kong
A Hong Kong

Les tribulations d'un Ucclois en Chine

Restauration en Chine
Les baguettes
En octobre 1983, il arrive aux portes de la Chine.
Là, les problèmes sérieux commencent : le bureau du tourisme
chinois se fait tirer l'oreille pour l'octroi du permis de circulation
(actuellement, seules vingt-neuf villes
sont ouvertes aux visiteurs étrangers).
De plus, les autorités exigent qu'un itinéraire précis leur soit indiqué,
avec les dates d'arrivée et de départ de chaque ville traversée,
chose impossible lorsqu'on veut accomplir
un périple de trois mille kilomètres
dans un pays inconnu.

Marcel Hendrickx passe outre et, muni de son seul visa,
pédale allègrement vers Pékin.
"On n'arrête pas un globe-trotter intrépide, dit-il, ou il faut l'emprisonner ! "
Au royaume de la bicyclette,
il découvre des embouteillages monstres de vélos et d'immenses
aires de parcage payantes, réservées essentiellement aux bicyclettes.
Trois fois, il se fera " coincer " par la police routière chinoise.
Les deux premières, il est obligé de rebrousser chemin et de changer d'itinéraire.
A la troisième, à trois cents bornes à peine de Pékin,
il est " embarqué " vers cette ville,
doit payer une amende de 300 yuans (7.500 FB) pour avoir circulé sans permis
sur des routes interdites aux étrangers,
et se voit prié de quitter le territoire chinois.
Chine
En Chine

La Grande Muraille
Sur la Grande Muraille
Place Tien Anmen
Sur la place Tien Anmen

Après les Philippines, où il aura à essuyer,
début 1984, le feu de rebelles au régime du président Marcos, il s'embarque vers l'Australie.

Bonjour l'Australie

Canberra
Bienvenue à Canberra
L'Australie
Quelque part en Australie
Victoria
Bienvenue en Victoria
Sidney
Bienvenue à Sidney
La route en Australie
Sur le route en Australie
Tasmanie
L'Ile de Tasmanie

C'est la fin...

Au boulot en Australie "Eh oui ! fidèles lecteurs, vous qui avez suivi mes
aventures depuis près de deux ans,
voici que le tour du monde s'est arrêté dans le Victoria.
C'est la fin !! La fin de mes économies,
mais... pas la fin du voyage.
Le portefeuille à plat, il fallait que
je trouve du travail et
voici que non loin de Melbourne, dans une ferme du
Victoria, je rencontre des gens sympas,
si gentils que j'habite chez eux depuis un mois,
comme si j'étais chez moi.
Le vélo au clou, je me refais une santé financière
en travaillant dans la ferme, au milieu
des champs et des pissenlits."
Au boulot en Australie

Aujourd'hui, après avoir visité de nombreux pays, Marcel se trouve "bloqué" en Australie
dans l'impossibilité d'acheter son billet d'avion (± 35.000F) pour Los Angeles,
où il souhaiterait assister aux Jeux Olympiques.
Nous avons donc pensé faire appel à nos lecteurs pour aider
ce jeune gaillard à continuer sa route.
Vous avez déjà largement répondu "présent" et nous vous en remercions.
(Extraits Bravo Uccle mai 1984)

P.S.
"Je me suis souvent posé la question de savoir si mon voyage et mes articles intéressaient le public.
Je savais que j'étais supporté par des amis.
Il y a quelques jours, j'ai eu la très agréable surprise de me savoir aidé.
Merci à vous tous, chers lecteurs et merci à BRAVO."

Los Angeles Prochaine étape : l'Amérique.

Ses réserves financières reconstituées,
c'est le grand bond vers Los Angeles où
il assistera, en partie, aux Jeux Olympiques.
Les Jeux

San Francisco
Golden Gate Bridge
Golden Gate
Golden Gate - San-Francisco
Arizona Canyon
Bienvenue en Arizona

Vallée de la mort
Vallée de la mort
Grand Canyon
Arizona - Grand Canyon

C'est au terme de ceux-ci qu'aurait dû terminer le voyage de deux ans de notre globe-trotter.

Les parents de Marcel ne sont pas trop inquiets de sa longue
absence : ils restent en étroit contact avec leur fils par l'intermédiaire
du ministère des Relations extérieures qui assure, gratuitement, l'acheminement du courrier.

Deux ans de plus !

"Le tour du monde serait bouclé me diront certains,
si après Los Angeles je rentrais au pays en traversant les U.S.A.
Oui ce serait bouclé !
Mais une fois rentré au bercail, je sais que je regretterais d'être rentré si vite.
Ainsi me voici à la croisée de deux chemins: soit rentrer directement sur New York,
soit poursuivre mon périple.
L'envie de toujours en voir et d'en savoir plus facilite ma décision.
Je choisis de poursuivre le voyage.
C'est le regard et les roues pointés vers l'Amérique du Sud
que je me dirige vers de nouveaux horizons et aventures.
Mais avant d'y arriver la route est encore longue et l'Amérique Centrale
un point d'interrogation de pas mal de problèmes."

Amérique Centrale
Au Nicaragua en Amérique Centrale
Un demi-boyau passé la frontière mexicaine et c'était trop tard.
Marcel Hendrickx décidait de poursuivre son périple durant deux années encore.
Ce sera toute l'Amérique centrale et du Sud dont il visitera tous les Etats.

Argentine
Argentine - Buenos-Aires
Terre de Feu
Argentine - Terre de Feu
Le Bresil
Sur les routes du Bresil

Lima
Perou - Lima
Marcel Péruvien
Marcel adopte la Tenue péruvienne
Sous la tente
Perou - Campement en montagne

Marcel Péruvien
Rencontre avec un groupe du Sentier Lumineux

Le lac Titkaka
Perou - Le lac Titkaka
Marcel Péruvien
Perou - Abra Anticona
Macho Pichu
Perou - Macho Pichu

Unilingue francophone à son départ d'Uccle, il terminera son périple
avec une connaissance usuelle de l'anglais et de l'espagnol.
Ses exploits ont été commentés par de nombreux journaux des pays traversés.
Il est sans doute le sportif belge dont on a le plus parlé à l'étranger au
cours des quatre dernières années.
Que Jean-Marie lui pardonne.

Quelques photos d'acceuil lors du retour de Marcel

Parents
Les parents de Marcel, herureux de son retour

Lembeek Lembeek

Nouveau vélo
Nouveau vélo offert par l'Amicale

Nouveau vélo
Réception du nouveau vélo par Marcel
Groupe d'amis Espace Poggenpolh

Chez Annie

Rallye des Autos

Retour vers les Exploits de Marcel
Retour à la page d'acceuil